Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Rencontre avec l'inconscient

Quel inconscient ! j’en reviens toujours pas…

 

Chaque jour, mon travail me permet de superbes rencontres.

Quand une personne rentre dans mon cabinet, elle est physiquement seule mais c’est comme si deux parties d’elle venaient me consulter.

La partie consciente et la partie inconsciente:

Avant l’hypnose, les échanges sont plutôt conscients bien que, parfois quelques gestes, postures, attitudes inconscientes et autre sont déjà en train de s’exprimer sous mes yeux.

 

Pendant l’hypnose, les interactions de l’inconscient sont très surprenantes parfois et peuvent même contredire le conscient.

Lorsque le conscient exprime sa problématique et que le lien de cause à effet est une évidence pour la personne, exemple : j’aimerai perdre du poids car depuis le décès de mon papa, je m’alimente mal et j’ai pris quelques kilos.

Mais que sous hypnose, l’inconscient met en lumière une autre origine au problème, cela peut vraiment être déconcertant pour la personne hypnotisée, je vous assure.

Lorsque cette autre partie du cerveau exprime que le décès n’a rien à voir mais que la source du surpoids est lié à tout autre chose… la, je change de posture et met ma casquette de détective afin d’élucider l’enquête et permettre une solution efficace et durable. 

 

Pour être hypnothérapeute, il ne suffit pas de  mettre une personne sous hypnose et de  lui proposer des suggestions de changement 

 

L’hypnose est l’outil qui va permettre le travail. 

Dans hypnothérapeute, il y a thérapeute., qui veut dire, servir, prendre soin.

Mon rôle premier et de servir donc. Et je me dois de vérifier et d’élaborer avec stratégie un accompagnement afin qu’il soit le plus efficient possible pour la personne qui vient chercher de l’aide à mon cabinet. 

 

J’ai trouvé en l’hypnothérapie des solutions rapides et des changements encore plus rapides que espérés parfois. 

 

Mais au delà de tout ce que peut être fait en thérapie, en accompagnement, il y a cette rencontre dont je parle.

 

Cette rencontre intime, conscient – inconscient. Comme si le sujet sous hypnose rencontrait une autre facette de lui-même. C’est toujours très touchant à guider et à observer.

Lorsque la personne se dit, mais qu’est-il en train de me raconter ? Comment veut-il que mon inconscient interagisse ? et là…

 

Stupéfaction, une main se lève toute seule. Un doigt bouge. Une jambe se déplace. La tête penche ou encore autre chose. Malgré l’effet de surprise au début, la personne tente, en vain de reprendre le contrôle du mouvement qui vient de s’initier: impossible.

L’inconscient vient de se manifester dans le corps.

 

Wahou ! comment est-ce possible ? se demanderont certains

Quoi qu’il en soit, une convention va s’en suivre, un mouvement pour une réponse “oui”, un autre distinct pour une réponse négative “non”, un autre encore pour un “je ne sais pas”.

 

Une fois cette convention programmée l’échange peut avoir lieu entre conscient / inconscient ou thérapeute / inconscient ou encore thérapeute / conscient / inconscient.

Un dialogue à trois peut intervenir.

 

L’hypnose permet d’ouvrir cette porte d’accès rarement exploitée.

 

Qui est cet inconscient, comment fonctionne t’il ?

 

L’inconscient par définition intervient dans tout ce qui n’est pas conscient comme la respiration, les flux de liquides dans le corps, le système nerveux, et bien d’autres choses encore !

L’inconscient est également la partie qui s’occupe des automatismes. Vous avez appris à marcher après plusieurs dizaines de chutes. Un peu chambranlant au début puis progressivement la stabilité s’est installée. Un nouvel apprentissage s’est effectué.

La répétition de cet apprentissage à permis de créer un fonctionnement automatique qui soulage la partie consciente qui peut à présent porter son attention sur autre chose.

 

Avez-vous déjà tenté d’utiliser un vélo dont le pédalier à été inversé ? C’est amusant, car tant qu’on se concentre, tout se passe bien jusqu’au moment où l’attention dévie et l’automatisme revient.

 

L’inconscient détient aussi tout un tas de ressources, les capacités, les savoir-faire, les compétences… l’inconscient garde en mémoire aussi tous les événements, les souvenirs, les expériences.

 

Un fait intéressant que j’utilise souvent en thérapie, l’accès au souvenirs.
Je demande à la personne de se connecter consciemment à une expérience comme par exemple la première cigarette et il arrive que la personne me dise, je ne me souvient plus très bien de la toute première, je me souviens des quelques premières fois où j’ai fumer mais la première avec exactitude je ne me souviens pas.

 

J’adore ces cas de figure. Sous hypnose je fais émerger le souvenir avec une précision très nette de l’environnement, les circonstances, le lieu, et tout un tas de détails. C’est assez amusant pour la personne de retrouver de façon immédiate ce souvenir avec autant de détails !

 

Puis évidemment, il y a une particularité très intéressante vis à vis du fonctionnement du cerveau.  

L’activité électrique du cerveau mesurée et observée sous Imagerie par Résonance Magnétique Fonctionnelle (I.R.M.F) permet de conclure que ce que la personne réalise dans la réalité ou réalise en imagination sous hypnose donne exactement les mêmes résultats.

Le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est vécu et ce qui est imaginé, il réagit de la même manière.

 

Et encore des tonnes à découvrir et à expérimenter…

 

[Edité le 19/09/2020]

 

Cabinet d’hypnothérapie

9, rue Montesquieu 49 400 Saumur

06 71 63 77 00 

contact@hypnose-magnetisme-49.fr    –Mentions légales