Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

5 principales idées reçues sur l'arrêt du tabac

  • Idée reçue n° 1- “Arrêter de fumer fait prendre du poids”

Alors si vous arrêter de fumer du jour au lendemain sans aucune préparation ni aide, il y a de fortes probabilités que vous compensiez la sensation de manque par de la nourriture et dans ce cas de figure, en effet, la prise de poids risque de se produire.

Si vous arrêter de fumer sans frustration, avec de l’aide, vous pouvez arrêter sans aucune compensation.

Faire une activité physique  permet également de contrôler la prise de poids. 

L’effet coupe-faim parfois recherché dans le tabagisme peut ainsi être régulé.

  • Idée reçue n° 2- “Arrêter de fumer rend irritable”

Les troubles de l’humeur interviennent une fois encore lorsque le fumeur tente d’arrêter sans aucune aide. Il est en lutte contre la cigarette et ses envies irrésistibles de fumer le rendent nerveux. 

Utilisez des méthodes de relaxation, de respiration va aider à contrôler ce genre d’effets négatifs.

  • Idée reçue n° 3- “Un fumeur reste quoi qu’il fasse toute sa vie très sensible vis à vis du tabac”

FAUX, de nombreux fumeurs ont arrêté et ne sont pas du tout tenté à l’envie d’en griller une. Bien au contraire, ils profitent pleinement de leur vie sans le tabac et apprécient de retrouver le goût, la saveur des aliments, des parfums mais aussi se sentent libérés de cet esclavagisme qu’est le tabac.

  • Idée reçue n°4 – “C’est plus difficile d’arrêter après 50 ans”

FAUX, peu importe l’âge que l’on a, arrêter de fumer reste un véritable défis pour le fumeur. Qu’il est 30, 40, 50 ans ou plus, l’arrêt s’effectuera de la même façon.

L’identité de la personne va changer. Le fumeur régulier à associé à son identité propre qu’il est fumeur. Cette acceptation de changement peut intervenir plus ou moins rapidement après l’arrêt du tabac. Un travail sur ce changement d’identité peut s’avérer une aide précieuse dans le sevrage tabagique.

  • Idée reçue n°5 – “Fumer permet de gérer son stress”

FAUX, la fumée du tabac apporte tout un tas de poisons, de substances toxiques, cancérigènes dans l’organisme. En aucun cas, cet apport régulier ne peut déstresser le corps. C’est une illusion forte que le fumeur croit alors qu’il n’en est rien.

De plus, le tabac est psychostimulant, il active le système nerveux et ne le calme pas.

[Rédigé le 7/10/2020]

Cabinet d’hypnothérapie

9, rue Montesquieu 49 400 Saumur

06 71 63 77 00 

contact@hypnose-magnetisme-49.fr    –Mentions légales